Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 11:06

« Avec tout se qui se passe », ou bien « avec tout ce qu'on voit », est une expression répandue qui évoque toutes les horreurs du monde. Bien sûr elles sont le fait de la diffusion en temps réel et globale, et même répétitive, des nouvelles venant des moindres coins du monde. En 1917, au pire mois de la guerre, à peu près personne ne savait réellement ce qu'il se passait. Aujourd'hui un américain reçoit environ l'équivalent de 100 000 mots par jour en informations les plus diverses. Bien sûr, il est possible de se protéger de celles qu'on déteste, choisir de zapper publicités et programmes ennuyeux ou débiles, ne pas lire les romans de masse, ne pas voir les films pervers ou complaisants etc. Il reste qu'on peut se lamenter de toutes ces horreurs et malheurs et inhumanités, mais il faut savoir que ne pas en avoir connaissance n'empêcherait pas leur existence, bien au contraire car les horreurs médiatisées ont plus de mal à perdurer.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean pierre ceton
  • : un écrivain parle en toute liberté de l'actualité, sans censure ni trompette!
  • Contact

Recherche

Liens