Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 13:18

 

Frédéric Mitterrand est dans la misère, pour ne pas dire autre chose, et il va avoir du mal à s'en sortir. Piégé par son livre après des déclarations de soutien à Polanski, le voilà attaqué par l'extrême droite bien sûr, mais aussi par la gauche, et paradoxalement soutenu par la droite, alors que cela aurait dû être le contraire.

En fait soutenu par le Président, à vrai dire, par la femme du Président, car on n'imagine pas ce dernier prenant une telle position au tout début de son mandat, soit avant d'être marié à Carla Bruni.

Voilà le ministre de la culture obligé de déclarer publiquement qu'il a eu des relations avec des « garçons », comme il persiste à dire, pour mieux atténuer le fait qu'il a eu des relations « tarifées » en Thaïlande. Et cela à la télévision, à une heure de grande écoute, à destination du très grand public. La France certes n'est pas le Sénégal, ni l'Iran, ni un pays arabe tel l'Egypte où l'homosexualité est passible de la peine de :mort, mais l'immense majorité des familles ne veulent surtout pas que leurs enfants deviennent homosexuels.

Et puis le Ministre voit trois pleines pages de sa « Mauvaise vie » publiées dans Le Monde qui détachées ainsi de l'intégralité du livre peuvent mettre mal à l'aise même un libéral tolérant. Et pas seulement parce que le texte est explicite.

Pour sa défense Mitterrand dit que s'il s'était agi d'une fille, il n'y aurait pas eu d'histoires. Pas sûr. L'échange sexuel a lieu contre de l'argent. Entre quelqu'un qui a de l'argent et un autre dont la famille en a besoin pour survivre. C'est un rapport tout de même assez archaïque qui ne relève vraiment pas de l'ordre de l'amour libre. Surtout, il transparait quelque chose d'un échange marchand pratiqué par un homme plus âgé qui en use avec un plaisir exacerbé par cela même...

J'avoue y voir un texte influencé par des textes plus anciens, de Proust ou de Gide, sans que soit intégré que le monde a changé, et pas seulement en raison du politiquement correct, mais parce que les droits des humains sont en avant de toute chose désormais.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean pierre ceton
  • : un écrivain parle en toute liberté de l'actualité, sans censure ni trompette!
  • Contact

Recherche

Liens