Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 08:01

 

L'affaire Tapie / Crédit Lyonnais qui rebondit rappelle en sous-jacences que le ministre de l'économie en mai-juin 2007, Jean-Louis Borloo, fut un éphémère ministre.

Pourquoi ? Parce qu'il a eu le tort de parler la semaine précédant le second tour des élections législatives d'un projet d’instauration de TVA sociale.

Laurent Fabius, fin tacticien politique, avait fait tout un barouf pour condamner la décision prise selon lui d'augmenter cette taxe. Il aurait fait gagner à la gauche, et donc fait perdre à la droite, plusieurs dizaines de sièges à l'assemblée.

Belle victoire politique dont le résultat a été que la TVA sociale n'a pas vu le jour, alors qu'elle aurait peut-être sauvé la balance commerciale et l'industrie française.

Et puis voilà que sept ans après le gouvernement actuel, auquel appartient le même Fabius, va appliquer le 1er janvier 2014 une mini TVA sociale.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 12:34

 

De nombreux adultes tiennent souvent des discours pessimistes, donnant ainsi à leurs enfants une vision négative de l'avenir. A l'image du généticien Axel Kahn déclarant : Le monde moderne est devenu un monde de la fausseté, de la laideur, du fric, de l'intolérance.

Une phrase qui pourtant aurait aussi bien pu être dite en 1830 qu'au cours des années 80 (sous Rome ou sous Mitterrand), d'autant plus choquante de la part de l'homme d'une discipline dont les connaissances sont toutes récentes et se précisent d'année en année.

Mais pourquoi ces discours ? Pas forcement par conviction. Pour se plaindre, par ennui?

Parce qu'ils n'aiment pas leur époque, ce qui n'est justement pas le cas des jeunes de la génération Y, même s'ils doivent faire face à de nombreux blocages et à des difficultés d'ordre économique.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 06:49

 

A Paris en tout cas, en cette fin mai 2013, le délai d'attente afin de décrocher un rendez-vous pour présenter le dossier de passeport étant de un mois, ensuite le dossier enregistré il faut compter 3 semaines, soit sept semaines en tout pour obtenir le nouveau passeport !

Cela veut sans doute dire qu'il y a un grand nombre de demandes. Certainement que cette année malgré la crise beaucoup veulent partir à l’étranger. Mais aussi que l'administration est débordée, et surtout qu'elle n'arrive pas à s'adapter à ce flux de demandes.

Est-ce que Manuel Valls, le ministre de l'intérieur est au courant, on se demande ?

On dira bien sûr qu'il faut s'y prendre à l’avance. Tout de même, on n'est plus à l’époque cubaine où il fallait une autorisation de sortie pour partir en voyage !

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 10:38

 

Quelle solution pour se sortir de l'économie récessive (à croissance faible, la population étant en augmentation, le PIB diminue)?

Est-ce une maladie française (société divisée)? Européenne (pas d'unité politique), ou de pays développés (déflation au Japon pendant plus d'une décade)?

Que faire, comme disait l'autre ? Tout numériser, isoler les immeubles d’habitation, alléger les administrations, promouvoir l'entreprise de chacun, construire des tours magnifiques, clarifier la fiscalité, inventer un revenu minimum pour tous ?...

Essentiellement beaucoup de petites mesures toutes plus fines que les autres, les plus consensuelles et les moins agressives, pour redonner confiance et distiller de l'optimisme pour tous.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:41

 

Hollande et son équipe, la fameuse promotion Voltaire de l'Ena et ses conseillers actuels sont des gens du papier. Ce n'est pas un reproche, non un constat. Ils sont d'avant le numérique où le papier était roi. Il faut voir avec quelle dextérité le président extrait une feuille de papier d'un gros dossier, une seule, dans une scène du film Le pouvoir tourné à l’Élysée...

Pas une critique, mais un regret en ce que cela marque une non adaptabilité au temp ? Se referer à l' Estonie pays où le numérique est une pratique politique.

La France devrait vite s'en inspirer en particulier par l'attribution pour chacun d'une carte d'identité numérique qui en plus d'être une pièce d'identité permet la signature numérique pour toute e-opération, et par conséquent pour le vote électronique.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 07:50

 

« On est à l'os » est une expression imagée qui certainement fausse la réalité en prétendant expliquer que l'Etat ne peut plus faire d'économies.

C'est une phrase qui se répète en boucle aussi bien lors des habituelles receptions qu'organisent les administrations que dans les discussions entre conseillers et experts : « là on entre dans le dur, on est déjà à l'os !»

Certains services de l'Etat sont effectivement à l'os. Et c'est proprement absurde de les y laisser, par exemple l'achat d’automobiles est bloqué depuis 2 ans dans la gendarmerie. Des services de la Justice sont incapables de payer des entreprises dans les délais, ce qui provoque des pénalités

Mais l'Etat globalement ne l'est pas, "à l'os". Il est en effet toujours marqué par une habitude de train de vie monarchique, par exemple dans ses dépenses de bâtiment. A quoi il faut ajouter la rigidité des procédures, source en elle même d’accroissement des dépenses.

L'habitude du dépenser étatique est intrinsèquement administrative !

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 08:58

 

Au delà des étonnants accents gaulliens du tribun Mélenchon lors de sa manifestation dite du coup de balai le 5 mai dernier à Paris, il reste à décrypter sa phrase « S'ils ne savent pas quoi faire, nous nous savons ». 

Ecartant qu'il puisse croire détenir seul la science infuse qui d’ailleurs n’existe pas en économie, il parle probablement des moyens qu'il se donnerait pour appliquer sa politique, à savoir la coercition que ne veut pas utiliser le président social démocrate au pouvoir.

Si on y ajoute l'affirmation : « c'est nous qui sommes majoritaires », on voit qu'il se situe dans une perspective politique bolchevique.

La prise du pouvoir étant impossible par insurrection directe, sa revendication d'une nomination au poste de premier ministre à quoi le président devrait se résoudre ne pourrait intervenir qu'après des séries de manifestations populaires de grande ampleur.

Ce n'est donc pas 100 000 manifestants mais un million que Mélenchon escomptait, quand il a terminé son intervention par un curieux et inusité « Vive la sociale! »

 

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 13:48

 

Un nouvel appel à la « fin » de l'Euro que je persiste à croire tout à fait improbable, sans doute parce que je ne la souhaite pas, contrairement à ceux qui lancent régulièrement ces appels. Argument dernier d'un « professeur » d'économie : l'euro aurait fait perdre la souveraineté monétaire à la France ?

C'est curieusement oublier que les dévaluations d'avant l'euro ne relevaient surement pas d'un acte de souveraineté mais qu'elles étaient décidées sous pression extérieure et donc subies en espérant que la suivante ne se reproduirait pas de sitôt.

C'est occulter que la France devait régulièrement quémander à l'Allemagne une petite réévaluation du mark pour que la dévaluation du franc n'apparaisse pas trop humiliante.

C'est aussi nier que la dévaluation est toujours défavorable aux défavorisés !

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 08:48

 

Le cas Cahuzac et son gros mensonge éhonté serait selon une critique d'ultra gauche « le symptôme de l’idéologie libérale dans laquelle nous vivons aujourd’hui ».

Je ne suis pas vraiment sûr qu'on ne soit pas plutôt dans une période de réglementation croissante. Quoi qu'il en soit, est-ce que cela veut dire idéologie du marché ou bien idéologie du libéralisme politique qu'il ne faut pas confondre ?

Et s'il s’agit des deux, alors cela concerne la plupart des pays occidentaux, et même une majorité des pays de la terre.

Ou alors, vu négativement, seuls ne sont pas de l'idéologie libérale les pays qui ne sont effectivement pas dans l’idéologie du libéralisme politique  : l'Iran, la Chine, la Corée, Cuba etc.

Pas claire, cette affaire !

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 11:33

 

D'autres que l'affaire de ce ministre menteur pire menteur impossible (Quel comédien d'opérette il a été dans sa déclaration à l'assemblée nationale : « Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger »!).

Il y a en tout premier enjeu « le mariage pour tous » que des opposants espèrent encore fait capoter ! D'où une attaque tous azimuths contre Hollande. Et puis les autres enjeux de sociétés, la contraception gratuite pour les mineures de 15 ans, la suppression des peines planchers etc.

La bataille va être féroce. Hollande est attaqué comme l'a été Sarkozy. Exemple de titre de presse « Le louvoyeur » pour Hollande (ou ce récent "Monsieur faible"), « Le voyou » pour Sarko.

Mais il est attaqué plus fortement au fond. Tous les forces religieuses institutionnelles et conservatrices sont contre lui. Et, par habitude d'être contre le pouvoir réformateur, une grande partie des medias, de la classe intellectuelle et des militants de tous poils.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jean pierre ceton
  • : un écrivain parle en toute liberté de l'actualité, sans censure ni trompette!
  • Contact

Recherche

Liens