Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 13:18

 

Frédéric Mitterrand est dans la misère, pour ne pas dire autre chose, et il va avoir du mal à s'en sortir. Piégé par son livre après des déclarations de soutien à Polanski, le voilà attaqué par l'extrême droite bien sûr, mais aussi par la gauche, et paradoxalement soutenu par la droite, alors que cela aurait dû être le contraire.

En fait soutenu par le Président, à vrai dire, par la femme du Président, car on n'imagine pas ce dernier prenant une telle position au tout début de son mandat, soit avant d'être marié à Carla Bruni.

Voilà le ministre de la culture obligé de déclarer publiquement qu'il a eu des relations avec des « garçons », comme il persiste à dire, pour mieux atténuer le fait qu'il a eu des relations « tarifées » en Thaïlande. Et cela à la télévision, à une heure de grande écoute, à destination du très grand public. La France certes n'est pas le Sénégal, ni l'Iran, ni un pays arabe tel l'Egypte où l'homosexualité est passible de la peine de :mort, mais l'immense majorité des familles ne veulent surtout pas que leurs enfants deviennent homosexuels.

Et puis le Ministre voit trois pleines pages de sa « Mauvaise vie » publiées dans Le Monde qui détachées ainsi de l'intégralité du livre peuvent mettre mal à l'aise même un libéral tolérant. Et pas seulement parce que le texte est explicite.

Pour sa défense Mitterrand dit que s'il s'était agi d'une fille, il n'y aurait pas eu d'histoires. Pas sûr. L'échange sexuel a lieu contre de l'argent. Entre quelqu'un qui a de l'argent et un autre dont la famille en a besoin pour survivre. C'est un rapport tout de même assez archaïque qui ne relève vraiment pas de l'ordre de l'amour libre. Surtout, il transparait quelque chose d'un échange marchand pratiqué par un homme plus âgé qui en use avec un plaisir exacerbé par cela même...

J'avoue y voir un texte influencé par des textes plus anciens, de Proust ou de Gide, sans que soit intégré que le monde a changé, et pas seulement en raison du politiquement correct, mais parce que les droits des humains sont en avant de toute chose désormais.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 09:00

Libération du 5/10/09 fait dire au linguiste Jean-Pierre Jaffré « Je suis pour une une libéralisation de l'orthographe ». De quoi se réjouir que Libération s'y mette, ce titre rappelant mon « Libérons la langue française » paru dans Le Monde (14/01/1998) * qui avait cependant un objectif plus large, puisque j'y appelais à une inventivité dans l'usage de la langue autant en orthographe que dans la création de mots.

Le sujet est en effet récurrent tant les forces qui s'opposent à la transformation sont fortes. Et pourtant le niveau de l'orthographe a continué de baisser et le déclassement du français à l'étranger également. Or ce serait en rendant la langue française plus logique que ces deux tendances pourraient être combattues et non en conservant les choses en l'état.

Ce linguiste préconise des pistes simples comme le s au pluriel toujours, donc plus de x, la supression de lettres qui ne se prononcent pas et le non-accord du participe passé avec avoir qui en effet est un piège à fautes plus qu'une règle positive.

Mais il ne met pas en avant la nécessité logique de cette réforme alors qu'aujourd'hui il y a clairement un conflit entre les logiques contemporaines objectives -apprises en informatique par exemple- et celles de l'orthographe étymologique plutôt subjectives.

Pourquoi par exemple supprimer les accents circonflexes sur le i de paraître ou chaine? D'abord parce que l'écriture de cet accent sur clavier est compliquée, ensuite parce que désormais l'accent ne se prononce plus.

Un nouvel argument vient cependant d'être lancé qui propose de recourir à l'usage des correcteurs orthographiques pour faire face aux anomalies sans avoir à les apprendre. Mais ce serait alors traiter le français comme une langue morte.

La perspective de réforme est hélas vécue avec déchirement par les gens en général - et pas seulement par ceux qu'on appelle les « puristes » ! Comme s'il s'agissait d'une chose négative de plus, comme si ca allait être un moins, qu'on allait encore nous enlever de l'acquis.
Pourtant c'est tout le contraire, il s'agit d y mettre de la vie, d'y insérer du plus. La langue serait plus forte, les acteurs plus portés sur la créativité et non sur la véritable discipline que constituent les difficultés inutiles et désuètes de la langue française.


* http://www.jeanpierreceton.com/lemonde9801liberons.html

BLOG REGULIER
Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 12:09
Ça plait beaucoup aux journalistes de parler de la baisse du niveau de l'orthographe... Voici un logiciel d'entrainement à l'orthographe qui s'appelle Voltaire, donc ils en parlent avec délectation.
Il se trouve que le grand Voltaire a bagarré ferme un partie de sa vie pour déclencher une réforme de l'orthographe, lui qui écrivait: « L'écriture est la peinture de la voix: plus elle est ressemblante, meilleure elle est». 
Une réforme qui interviendra en effet mais à peu près 50 ans après sa mort.
Ce nouveau logiciel intègre-t-il le fait qu'aujourd'hui il y a clairement une conflit entre les logiques contemporaines objectives apprises à l'école et celles de l'orthographe étymologique qui ne le sont guère, mais bien plutôt subjectives, presque religieuses?
La question n'est même pas posée.
En 1990, suite à un initative du gouvernement Rocard- étaient publiées au Journal officiel un ensemble de
rectifications de l'orthographe que l'Academie française finira par adopter dans son dictionnaire.
Cependant que croit-on qu'il en est advenu à l'école, eh bien les enfants apprennent toujours les règles antérieures.
Par exemple, alors que parmi les rectifications était proposée la suppression de l'accent circonflexe sur le i, les enfants doivent continuer d'écrire chaine (de télé) avec cet accent qui pourtant ne se prononce plus.

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 07:42
Les clips télé de prévention contre la grippe A diffusés par le ministère de la santé font penser à des séquences de film de science-fiction des années 1960/80...
En fait à une époque où ces clips n'auraient justement pas été envisageables et encore moins réalisables.
Pourtant la grippe évidemment existait, sous des appellations différentes, elle a d'ailleurs été un vrai fléau pour l'humanité avec la peste et le choléra par exemple, et sans même qu'on sache à une époque lointaine qu'il s'agissait de la grippe.
Il y a eu, comme on sait, la grande épidémie de 1918 et puis de 1957 et aussi celle de la fin de l'année 1968, un peu occultée par les fameux événements de mai. Et puis ces dernières années des grippes apparemment nouvelles, finalement contenues.
La nouveauté est que pour la première fois dans l'Histoire il existe un médicament antiviral, après les premiers médicaments antibiotiques arrivés au milieu du 20e.
On est donc passé de la science-fiction à la réalité, ce dont on ne peut que se réjouir en l'occurrence, tout en regrettant une certaine raideur administrative dans ces clips qui rappellerait justement la réalité des siècles passés.
Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 08:04
Si la grippe H1N1 se déclenche dans une classe ou dans une école, elles seront fermées une semaine. 
Mais, annonce le Ministère, les parents n'ont pas à s'inquiéter les cours seront diffusés en ligne et les professeurs resteront en contact avec leurs élèves...
Donc c'est possible, et ça veut dire que ce serait possible même sans la grippe, quel que ce soit son nom, donc en temps normal, toute le long de l'année.
Pour les cours, le ministère de l'éducation prévoit qu'ils seront tous en ligne de la CP aux Terminales sur http://www.academie-en-ligne.fr
Et pour le contact, entre profs et élèves, il serait vraiment facile de les établir toute l'année par e-mail, pas personnel bien sûr mais de type prof@lycée ou collège...
Il est vrai que l'Education nationale a pour le moins un sérieux retard numérique. Pas forcément en termes d'équipement d'ailleurs.
A l'occasion de la mise en pratique de ce qu'ils appellent le cartable électronique à Créteil, une enseignante déclare que ce sera peut-être faisable en début d'année parce qu'on fait des révisions, pas quand on abordera les nouveautés du cours, non...
Il y a un retard numérique oui, témoin ce Directeur d'école qui placarde qu'il ne communique pas par e-mail avec les parents. Un peu comme un de ses collègues de la première moitié du 20e siècle aurait qu'il ne les prenait pas au téléphone!

http://jeanpierreceton.com

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 06:01

La femme soudanaise qui a fait appel d'un jugement la condamnant à 40 coups de fouet, pour avoir porté un pantalon, et puis qui a refusé de payer l'amende s'y substituant, a ostensiblement laissé glisser son voile sur ses épaules, marchant donc tête nue quelques instants dans une rue de Khartoum, ainsi qu'en témoignent des images qui ont fait le tour du monde. 
Elle pourrait bien avoir fait là un petit pas pour elle dans son pays et un grand pas dans l'histoire pour les femmes et les hommes.


Je suis peut-être trop sensible mais je ne peux m'empêcher d'être choqué par le traitement que font subir aux oiseaux les ornithologues. Exemple récemment tiré d'un reportage à propos de la diminution de la bio-diversité.
Des gens vêtus comme des randonneurs piègent avec des filets de ces petits oiseaux dont on dit qu'ils disparaissent ou même qu'ils ont disparu. Il les attrapent donc pour mieux les étudier, les mesurer. Ils les retiennent dans leurs mains, les examinant sous toutes les coutures, enfin leur posent une bague pour pouvoir les retrouver l'année suivante et savoir ainsi ce qu'ils sont devenus... Je suis certainement trop sensible au point de me représenter avec douleur ces pauvres oiseaux -à tant d'autres animaux on fait ça-, obligés dès lors de vivre ainsi toute leur existence, donc de voler, se déplacer avec cette bague à la patte comme esclave avait sa chaine...
Je me demande d'ailleurs si un certain nombre d'entre eux ne meurent pas de stress après être passés dans les mains de ces hommes certainement bien intentionnés pourtant... Tout comme certains malades meurent du traitement agressif qui leur est administré (sic) dans le but de les guérir.

http://jeanpierreceton.com

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:15

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Repost 0
Published by jean pierre ceton
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jean pierre ceton
  • : un écrivain parle en toute liberté de l'actualité, sans censure ni trompette!
  • Contact

Recherche

Liens